LA TECHNOLOGIE DE TÉLÉSANTÉ AVANCÉE AMÉLIORE LA THÉRAPIE PAR L'EXERCICE À DOMICILE POUR LES PERSONNES ATTEINTES D'UNE MALADIE PULMONAIRE OBSTRUCTIVE CHRONIQUE STABLE : UNE EXAMEN SYSTÉMATIQUE ET UNE MÉTA-ANALYSE

Déposez votre dernière attestation
T. Bonnevie1,2, P.Smondack1, M. Elkins3,4, B. Gouel5, C. Médrinal2,6, Y. Combret7,8, J.-F. Muir2,1,9, A. Cuvelier2,9,1, G.Prieur10,2, F.-E. Gravier2,1
1CHU de Rouen, Association ADIR, Rouen, France, 2Université de Normandie, UNIROUEN, UPRES EA 3830, Haute Normandie Recherche et Innovation Biomédicale, Rouen, France, 3Université de Sydney, Faculté de médecine et de santé, Sydney, Australie, 4Sydney Local Health District, Centre for Education and Workforce Development, Sydney, Australie, 5CHU de Rouen, Ecole de Kinésithérapie, Rouen, France, 6Hôpital du Havre, Service de réanimation, Le Havre, France, 7Hôpital du Havre, Service de Kinésithérapie, Le Havre, France, 8Université Catholique de Louvain, Pôle de Pneumologie, ORL et Dermatologie, Bruxelles, Belgique, 9CHU de Rouen, service de réanimation pulmonaire, thoracique et respiratoire, Rouen, France, 10Université Catholique de Louvain, Institut de Recherche Expérimentale et Clinique (IREC), Pôle de Pneumologie, ORL et Dermatologie, Bruxelles, Belgique

Contexte: Les données probantes soutiennent clairement que les personnes atteintes de maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) bénéficient soit d'un programme formel de réadaptation pulmonaire, soit d'interventions physiques qui augmentent leur activité physique dans la vie libre. Cependant, l'accès à ces différentes modalités de thérapie par l'exercice (TE) peut être restreint en raison de la disponibilité limitée des centres ou des transports. La technologie de télésanté avancée peut être utilisée pour fournir l'ET (ATT-ET) à domicile avec le même soutien par les pairs que l'ET en centre offre aux personnes atteintes de MPOC. Ceci est particulièrement pertinent dans les contextes où les options en centre sont fermées, comme pendant la pandémie de COVID-19. Dans cette situation, ATT-ET peut permettre aux personnes atteintes de MPOC de recevoir leur ET.

Objectif : L'objectif de cette revue systématique était d'estimer les effets de l'ATT-ET à domicile pour les personnes atteintes de BPCO stable par rapport à : pas d'ET ; TE en hospitalisation/ambulatoire ; et ET à domicile n'utilisant pas de telles technologies.

Méthodologie: Nous avons mené une revue systématique et une méta-analyse d'essais randomisés évaluant les effets de l'ATT-ET chez les personnes atteintes de BPCO sur la capacité d'exercice, la qualité de vie, la dyspnée fonctionnelle et l'activité physique objective. MEDLINE, CENTRAL, ScienceDirect et le résumé des conférences respiratoires ont fait l'objet de recherches approfondies jusqu'en mai 2020. Deux auteurs ont indépendamment sélectionné des études, extrait des données et appliqué l'outil Cochrane Risk of Bias.

Résultats: Les 34 dossiers éligibles ont rendu compte de 15 essais impliquant 1522 6 participants. Par rapport à l'absence d'ET, l'ATT-ET a amélioré la capacité d'exercice (méta-analyse de quatre études, test de marche de 15 minutes DM 95 m, IC à 5 % 24 à 946), l'activité physique objective (quatre études, DM 95 pas/j, 425 % IC 1466 à 0.22), et probablement la qualité de vie (quatre études, SMD 95, IC à 0.00 % 0.43 à 2) et la dyspnée fonctionnelle (deux études, CRQ-D MD 95, IC à 0 % 4 à 0.05). Par rapport à l'ET en hospitalisation/ambulatoire, l'ATT-ET a eu un effet similaire ou supérieur sur : la dyspnée fonctionnelle (deux études, SMD -95, IC à 0.39 % -0.29 à 0.23) ; qualité de vie (deux études, SMD 95, IC à 0.0 % 0.5 à 436) ; et activité physique objective (une étude, DM 95 pas/j, IC à 138 % -1010 à 2). Par rapport à l'ET à domicile n'utilisant pas l'ATT, l'ATT-ET a eu un effet similaire ou meilleur sur : la dyspnée fonctionnelle (deux études, CRQ-D MD 95, IC à 0 % 4 à 0.79) ; qualité de vie (trois études, SMD 95, IC à 0.04 % -1.62 à 804) ; et activité physique objective (une étude, DM 95 pas/j, IC à 105 % 1503 à 6). L'ATT-ET a eu un effet similaire sur la capacité d'exercice que l'ET à domicile n'utilisant pas l'ATT (trois études, test de marche de 2 minutes DM 95 m, IC à 16 % -19 à XNUMX).

Conclusion(s) : L'ATT-ET améliore la capacité d'exercice, l'activité physique objective, la dyspnée fonctionnelle et la qualité de vie par rapport à l'absence d'ET (bien que ces avantages puissent être trop faibles pour être cliniquement valables). Ses avantages sont similaires ou supérieurs à ceux de l'ET in/outpaient et de l'ET à domicile n'utilisant pas de telles technologies (bien que tout avantage supplémentaire de l'ATT-ET puisse être trop faible pour être cliniquement important).

Implications L'ATT-ET peut être une alternative intéressante à l'ET en hospitalisation/ambulatoire pour les personnes qui ne peuvent pas participer aux programmes en centre ou lorsque les centres ne sont pas disponibles.

Financement, remerciements : Aucun

Mots clés: téléréadaptation, réadaptation pulmonaire, BPCO

Topic: Réadaptation à base communautaire

Ce travail a-t-il nécessité une approbation éthique? Non
Établissement : N/A
Comité : N/A
Raison : Examen systématique


Tous les auteurs, affiliations et résumés ont été publiés tels qu'ils ont été soumis.

Retour à la liste