LES PROGRAMMES D'EXERCICES COMMUNAUTAIRES SONT-ILS EFFICACES POUR RÉDUIRE LA DOULEUR ET L'INVALIDITÉ DANS LES CONDITIONS MUSCULO-SQUELETTIQUES LIÉES À LA GROSSESSE ? UNE REVUE SYSTEMATIQUE AVEC META-ANALYSES

CN Igwesi-Chidobe1, GN Emmanuel1, OC Okezue1, PC Onyekere1
1Université du Nigéria, Département de réadaptation médicale, Enugu, Nigéria

Contexte: Presque toutes les femmes ressentent des douleurs musculo-squelettiques (MSK) pendant la grossesse. Environ vingt-cinq pour cent de ces femmes présentent des symptômes invalidants. L'exercice réduit la douleur et l'incapacité chez les femmes enceintes atteintes de troubles musculosquelettiques. Cependant, la plupart des interventions basées sur l'exercice sont réalisées dans des hôpitaux spécialisés utilisant un équipement sophistiqué. Ces interventions peuvent être inaccessibles aux femmes enceintes pauvres de la communauté. Les programmes d'exercices communautaires sont des interventions abordables à plusieurs composantes basées sur l'exercice qui combinent des stratégies de changement individuelles et environnementales dans plusieurs contextes; et sont dispensés au sein de la communauté à l'aide d'outils simples.

Objectif : Résumer les données de recherche publiées concernant les effets des programmes d'exercices communautaires sur la douleur et l'incapacité ; et comparer leur efficacité avec les soins obstétriques habituels pour réduire la douleur et l'incapacité chez les femmes enceintes atteintes de troubles musculosquelettiques.

Méthodologie: Douze bases de données bibliographiques (PubMed, CINAHL, CENTRAL, GIM, AIM, AJO, WPRIM, LILACS, IMEMR, IRIS, BLDS, Google Scholar) ont été systématiquement consultées depuis leur création jusqu'au 16 août 2020. L'évaluation à méthodes mixtes et les outils de la collaboration Cochrane ont été utilisés. pour les évaluations de la qualité et du risque de biais. Les effets intra-groupe des programmes d'exercices communautaires (changements pré-test/post-test) ont été résumés de manière narrative pour toutes les études incluses. Des méta-analyses ont été menées avec des essais contrôlés randomisés (ECR) de haute qualité qui ont comparé l'efficacité des programmes d'exercices communautaires avec les soins obstétricaux habituels pour réduire la douleur et/ou l'incapacité chez les femmes enceintes atteintes de troubles musculosquelettiques. Les études de faible qualité comparant les programmes d'exercices communautaires aux soins obstétriques habituels ont été synthétisées de manière narrative.

Résultats: 9096 citations uniques ont été récupérées. Les textes intégraux de 147 articles ont été examinés. Sept essais contrôlés randomisés (ECR) remplissaient les critères d'inclusion et ont été inclus. Ils ont comparé les interventions d'exercice à base communautaire avec les soins obstétriques de routine dispensés dans les maternités. Ils ont inclus 865 femmes enceintes souffrant de lombalgies et/ou de douleurs pelviennes en Suède (2), en Iran (2), en Norvège (1), aux États-Unis (1) et au Brésil (1). Les programmes d'exercices communautaires comprenaient des exercices multimodaux supervisés combinés à une éducation posturale avec ou sans vidéos et brochures, une thérapie manuelle, des ceintures pelviennes ou des exercices à domicile dispensés par des physiothérapeutes (4), un chiropraticien (1), un médecin de soins primaires (1), ou sage-femme (1). Les soins obstétricaux habituels étaient dispensés par des obstétriciens ou des sages-femmes et comprenaient une éducation prénatale avec ou sans thermothérapie, du repos, des conseils sur les exercices et la conscience posturale, ou l'orientation vers des services orthopédiques et neurologiques.  
Toutes les études ont rapporté des améliorations de la douleur et/ou de l'incapacité après des interventions d'exercices communautaires dans des analyses intra-groupe. Aucune différence significative n'a été observée entre l'efficacité des interventions d'exercice à base communautaire et les soins obstétriques habituels pour réduire l'intensité de la douleur [3 ECR : 0.94 (-0.09, 1.96) ; p= 0.07] et handicap [2 ECR : 0.19 (–0.28, 0.65) ; p=0.44] des méta-analyses. Les ECR de faible qualité ont rapporté de meilleurs résultats pour les interventions d'exercice à base communautaire que les soins obstétricaux habituels en termes de réduction de l'intensité de la douleur (3 ECR), des congés de maladie (2 ECR) et de l'invalidité (1 ECR).

Conclusion(s) : Les programmes d'exercices communautaires peuvent être aussi efficaces que les soins obstétriques primaires pour réduire la douleur et l'incapacité associées aux affections musculosquelettiques liées à la grossesse. Des ECR de haute qualité sont nécessaires pour confirmer ces résultats.

Implications Les programmes d'exercices communautaires peuvent réduire la douleur et l'invalidité; et peut être recommandé aux femmes enceintes atteintes de troubles musculo-squelettiques pour qui d'autres interventions basées sur l'exercice sont inaccessibles.

Financement, remerciements : Aucune

Mots clés: Exercice communautaire, femmes enceintes à faible revenu

Topic: Réadaptation à base communautaire

Ce travail a-t-il nécessité une approbation éthique? Non
Institution : Université du Nigéria
Comité : Université du Nigéria
Raison : N/A car l'étude est une revue systématique


Tous les auteurs, affiliations et résumés ont été publiés tels qu'ils ont été soumis.

Retour à la liste