DÉVELOPPER UN PROGRAMME DE FORMATION EN SOINS INTERPROFESSIONNELS DU PIED DIABÉTIQUE DANS LE CONTEXTE DU CICR

Déposez votre dernière attestation
E. Bernabéu Mira1, S.Aebischer Perone2, Y. Sidler3, C.Barth3, L. Angama-Mueller3, S. Du Mortier2, A. Bourgeois Hadir4, A. Benyaich5
1Comité international de la Croix-Rouge (CICR), Programme de réadaptation physique (PRP), Niamey, Niger, 2Comité international de la Croix-Rouge (CICR), Santé, Genève, Suisse, 3Comité international de la Croix-Rouge (CICR), Programme de réadaptation physique (PRP), Santé, Genève, Suisse, 4Comité international de la Croix-Rouge (CICR), Programme de réadaptation physique (PRP), Genève, Suisse, 5Comité international de la Croix-Rouge (CICR), Programme de réadaptation physique (PRP), Beyrouth, Liban

Contexte: La prévalence du diabète a doublé depuis 1980 avec 422 millions de personnes estimées atteintes de diabète en 2020 (1) et augmente dans les pays à revenu faible et intermédiaire (2). Dans le monde, environ 6 % des patients diabétiques souffrent de problèmes de pieds (3).  
Dans de nombreux contextes de conflit et de post-conflit, le nombre de personnes amputées pour cause de diabète vues dans les centres de réadaptation physique soutenus par le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) est élevé. Un manque d'accès à une prise en charge globale du diabète entraîne le développement d'un ulcère du pied diabétique avec un risque élevé d'amputation ultérieure. 
World Physiotherapy a publié une déclaration sur les maladies non transmissibles (MNT) (4) plaidant pour l'efficacité de la thérapie physique dans la prévention et la gestion des MNT et des facteurs de risque. Les physiothérapeutes (aux côtés d'autres professionnels de la santé) devraient participer à la fois à la prévention et à la prise en charge des complications du pied diabétique. Dans les contextes du CICR, il s'agit d'un besoin croissant, mais les capacités et les ressources nécessaires pour y répondre font souvent défaut.
Ce résumé décrira le processus initial de développement d'une formation d'équipes interprofessionnelles de soins du pied diabétique au CICR et dans des contextes humanitaires et LMIC.

Objectif : Renforcer et améliorer la prise en charge interprofessionnelle des personnes présentant des complications du pied diabétique en développant une formation qui favorise une approche intégrée biopsychosociale, clinique et de réadaptation et responsabilise le personnel de santé pour travailler sur le continuum de soins.

Méthodologie: Notre démarche vers une formation interprofessionnelle a débuté dès la conception, où nous avons mis en place trois chantiers coordonnés par un Core group. Les groupes ont travaillé en collaboration pour concevoir, adapter aux contextes du CICR et piloter un programme de formation interprofessionnelle. 
Les groupes de travail : 
  • physiothérapeutes et orthoprothésistes des opérations de terrain du CICR ;
  • représentants des différents programmes de santé du CICR (soins primaires, santé mentale, soins hospitaliers, réadaptation physique, apprentissage et développement) 
  • experts internationaux externes dans le domaine du pied diabétique et de la gestion du diabète dans les PRITI et les contextes humanitaires

Résultats: Quatre résultats principaux à ce jour :
  • Consultation et engagement de cinq « institutions expertes » pour contribuer au cours (D-Foot, Hôpitaux universitaires de Genève, Human Study, MSF, CICR)
  • Création et déploiement d'une analyse des besoins de formation à laquelle ont répondu 29 personnels de santé du CICR sur le terrain.
  • Développement d'un concept de formation mixte avec différents niveaux et méthodes de formation 
  • Création d'objectifs et de contenus de formation qui guideront le développement du cours

Conclusion(s) : L'engagement et l'engagement de tous les acteurs (kinésithérapeutes, orthoprothésistes, infirmiers, médecins, psychologues, formateurs…) à tous les niveaux, du terrain aux experts internationaux, a fourni un corpus de preuves solide qui a permis d'élaborer les besoins de formation l'analyse, le concept et l'objectif de la formation. Les réunions régulières du groupe central ont joué un rôle central dans l'harmonisation des objectifs, des buts et des idées pour coordonner et aligner les différents professionnels menant à l'élaboration et à la planification du programme de formation interprofessionnelle.

Implications En renforçant les capacités des prestataires de soins à la fois sur le plan technique et sur la collaboration interprofessionnelle, nous espérons voir une amélioration de la prise en charge des ulcères du pied, la prévention de nouveaux ulcères et réduire efficacement les complications chez les patients diabétiques grâce à une participation/contribution active des kinésithérapeutes dans les équipes interprofessionnelles.

Financement, remerciements : Aucune

Mots clés: MNT, interdisciplinaire, formation

Topic: Maladies non transmissibles (MNT) et facteurs de risque

Ce travail a-t-il nécessité une approbation éthique? Non
Institution : Association suisse des comités d'éthique de la recherche
Comité : Commission Cantonale d'Ethique de la Recherche (CCER)
Raison : ne pas travailler directement avec les données de santé des personnes


Tous les auteurs, affiliations et résumés ont été publiés tels qu'ils ont été soumis.

Retour à la liste