L'EFFICACITÉ D'HOSPITAL IN MOTION, UN PROJET D'IMPLANTATION MULTIDIMENSIONNELLE POUR AMÉLIORER LE COMPORTEMENT PHYSIQUE DES PATIENTS PENDANT L'HOSPITALISATION

van Delft LMM1, Bor P.1, Valkenet K.2, Veenhof C.2
1Centre médical universitaire d'Utrecht, Département de réadaptation, de physiothérapie, de science et de sport, Institut des neurosciences Rudolf Magnus, Utrecht, Pays-Bas, 2Centre médical universitaire d'Utrecht, Département de réadaptation, de physiothérapie, de science et de sport, Utrecht, Pays-Bas

Contexte: Malgré les conséquences néfastes de l’immobilité pendant l’hospitalisation, les patients passent la plupart de leur temps au lit. Bien que l’activité physique soit un facteur modifiable qui peut prévenir le déclin fonctionnel à l’hôpital, l’alitement est profondément ancré dans la culture hospitalière. Pour s'attaquer à ce comportement physique, Hospital in Motion, un projet de mise en œuvre multidimensionnel et multidisciplinaire, a été conçu.

Objectif : L'objectif d'Hospital in Motion est d'améliorer le comportement physique des patients ; réduire le temps passé au lit et améliorer l’activité physique. L'objectif principal de cette étude est d'étudier l'efficacité de l'Hospital in Motion sur le comportement physique. L'objectif secondaire est de surveiller le processus de mise en œuvre, en évaluant les facteurs influençant la mise en œuvre.

Méthodologie: Pour cette étude, Hospital in Motion a été mis en œuvre dans deux spécialités (cardiologie et oncologie), avec chacune deux services, dans un centre médical universitaire néerlandais. Par service, des équipes multidisciplinaires ont été composées et une approche de mise en œuvre multidimensionnelle étape par étape a été suivie, qui comprenait l'élaboration et la mise en œuvre de plans d'action sur mesure avec de multiples interventions pour stimuler la mobilisation et l'activité physique dans les soins quotidiens de ce service spécifique. Une étude observationnelle pré-post a été utilisée pour évaluer l'efficacité, incluant 2 patients par point dans le temps et par spécialité. Le comportement physique a été mesuré avec la méthode de cartographie comportementale (de 80h à 9h), avant, à mi-parcours et un an après le début du projet. Le critère de jugement principal est le pourcentage de temps passé au lit. De plus, l'évaluation du processus a été mesurée à l'aide des déclarations des patients (pré/post), d'une enquête auprès des soignants (pré/post) et d'entretiens semi-structurés (post) avec les soignants.

Résultats: Avant le début de Hospital in Motion, 172 patients ont été observés (cardiologie n = 86, oncologie n = 86). L'âge moyen était de 60.6 ans (SD 15.8) et 63.7 % étaient des hommes. Ces mesures ont démontré que les patients passent la plupart du temps allongés au lit (cardiologie 52,8% et oncologie 67,4%), sont assis 31,6% du temps (cardiologie 38,1% et oncologie 25,1%) et ne sont actifs que 8.3% du temps (cardiologie 9,1% et oncologie 7,5%). Les témoignages des patients ont montré que 60 % de ces patients ont reçu des informations de la part des soignants sur le but de la mobilisation et de l'activité physique. Cinquante-huit pour cent des patients (cardiologie 60,2% et oncologie 56,8%) ont indiqué qu'ils étaient stimulés pour sortir du lit ou être actifs. L'enquête auprès des soignants (cardiologie n=60, oncologie n=40) a montré que les soignants informent environ 50 % (oncologie) à 60 % (cardiologie) des nouvelles admissions sur l'importance de la mobilisation et de l'activité physique. Des mesures à mi-parcours ont été réalisées en juillet (cardiologie n=43 et oncologie n=35) et ont démontré que le temps passé au lit diminuait (cardiologie -4% et oncologie -8%) et le temps assis augmentait (cardiologie +4% et oncologie + 8,5%). La post-évaluation sera réalisée en décembre 2018.

Conclusion(s) : Pour le congrès de mai 2019, toutes les analyses seront terminées et les résultats seront présentés.

ImplicationsCette étude fournira des informations à la fois sur l'efficacité du projet Hospital in Motion sur le comportement physique et sur les procédures d'un processus de mise en œuvre visant à intégrer l'activité physique dans les soins habituels, ce qui sera utile pour les autres intéressés par un changement de comportement physique pendant l'hospitalisation.

Mots clés: Comportement physique, soins interdisciplinaires, mise en œuvre

Remerciements de financement : N'est pas applicable

Topic: Promotion de la santé et bien-être / vieillissement en bonne santé

Approbation éthique requise : Oui
Institution : UMC Utrecht, Pays-Bas
Comité d'éthique : comité d'éthique médicale (METC)
Numéro d'éthique : numéro de protocole d'étude 16-250


Tous les auteurs, affiliations et résumés ont été publiés tels qu'ils ont été soumis.

Retour à la liste