ÉVALUATION DES FACTEURS DE RISQUE ERGONOMIQUES CHEZ LES CONFÉRENCIERS À L'UNIVERSITÉ DE LA SANTÉ ET DES SCIENCES CONNEXES, HO - GHANA

S.Anyan Junior1, WA Kofi-Bediako1, A. Appah Acquah1
1Université de la santé et des sciences connexes, Département de physiothérapie et des sciences de la réadaptation, Ho, Ghana

Contexte: L'enseignement comporte une grande variété d'activités. Celles-ci incluent la position assise prolongée, la position debout pour enseigner ainsi que la réalisation de démonstrations en laboratoire et cliniques. Ces activités sont une source connue de risques ergonomiques et pourraient prédisposer les enseignants à développer des gênes musculo-squelettiques liées au travail (TMMS), en particulier lorsqu'elles sont effectuées sur une longue durée dans de mauvaises conditions de travail. Malgré les risques ergonomiques potentiels associés aux cours magistraux, une évaluation détaillée de ces risques n'a pas été suffisamment explorée parmi la population ghanéenne.

Objectif : Le but de cette étude était d'évaluer les facteurs de risque ergonomiques chez les professeurs de l'Université de la santé et des sciences connexes (UHAS), Ho - Ghana

Méthodologie: Une étude transversale utilisant à la fois des méthodes qualitatives et quantitatives a été menée de février 2019 à avril 2019 auprès des enseignants de l'UHAS à Ho. Les conférenciers ont été recrutés à l'aide d'un échantillonnage pratique. Une analyse détaillée des tâches de l'enseignement a été menée à l'aide d'observations directes et d'entretiens. Cinq enseignants ont été interrogés sur les activités liées à leur métier d'enseignant. Cela a été complété par l'observation directe de 9 conférenciers pendant qu'ils exerçaient leurs activités d'enseignement. Ces observations ont été enregistrées avec une caméra vidéo et une liste de contrôle d'observation de l'Occupational Safety and Health Administration (OSHA W-1) a été utilisée pour identifier les facteurs de risque ergonomiques associés aux tâches spécifiques identifiées. L'outil d'évaluation rapide du corps entier (REBA) a été utilisé pour évaluer les postures les plus inconfortables et les plus fréquemment assumées lors de l'exécution de tâches liées à l'enseignement. Les données d'entrevue et les observations directes ont été analysées par thèmes, tandis que les données quantitatives ont été rapportées à l'aide de statistiques descriptives.

Résultats: Les résultats de l'analyse des emplois ont indiqué 3 tâches principales qui étaient principalement exécutées par des chargés de cours. C'étaient; assis pour préparer des notes de cours, debout pour enseigner et des démonstrations cliniques / de laboratoire. Les facteurs de risque ergonomiques identifiés chez les conférenciers étaient des postures inconfortables et des mouvements répétitifs fréquents du membre supérieur. Des postures inconfortables ont été fréquemment observées lors des démonstrations cliniques et assis pour préparer des notes de cours. Les scores REBA étaient les plus élevés (score de 7) pour les tâches de démonstration clinique par rapport à la position assise pour préparer des notes de cours (score de 3) et la position debout pour enseigner (score de 3). Ces scores indiquent respectivement des risques ergonomiques moyens et faibles. La position debout pour enseigner était souvent entrecoupée de courtes périodes de marche.

Conclusion(s) : Les professeurs universitaires de l'UHAS sont exposés à un risque moyen en raison de postures inconfortables associées à des mouvements répétitifs fréquents du membre supérieur pendant les cours. Une combinaison de position assise et debout pour enseigner entrecoupée de courtes marches périodiques peut présenter moins de risques de posture et devrait donc être recommandée. Les démonstrations cliniques pendant l'enseignement doivent être faites avec prudence pour s'assurer que les meilleures postures sont adoptées.

Implications Les résultats de cette étude mettent en évidence les risques ergonomiques associés à la profession d'enseignant. Ces risques peuvent être similaires dans d'autres établissements d'enseignement et pourraient donc constituer une base pour l'élaboration de programmes de formation ergonomique visant à réduire les effets néfastes des facteurs de risque ergonomiques.

Financement, remerciements : Autofinancé

Mots clés: Évaluation ergonomique, Conférenciers, enseignement, REBA, OSHA W1

Topic: Santé au travail et ergonomie

Ce travail a-t-il nécessité une approbation éthique? Oui
Institution : UNIVERSITÉ DE LA SANTÉ ET DES SCIENCES CONNEXES
Comité : INSTITUT DE RECHERCHE EN SANTÉ
Numéro d'éthique : UHAS-REC A.4|309|18-19


Tous les auteurs, affiliations et résumés ont été publiés tels qu'ils ont été soumis.

Retour à la liste