INTRODUCTION DU TEST « CINQ FOIS ASSIS POUR DEBOUT » DANS UNE INTERVENTION DE RÉADAPTATION DE GROUPE POUR LES ADULTES VIVANT AVEC LE VIH AU ROYAUME-UNI

Déposez le
Brun D.1, Neat K.1, Mugambwa J.1, Novis A.2, Harding R.3, Nelson M.4,5, Bower M.5,6
1Chelsea and Westminster Hospital NHS Foundation Trust, Physiothérapie, Londres, Royaume-Uni, 2King's College London, Department of Physiotherapy, Londres, Royaume-Uni, 3King's College London, Cicely Saunders Institute of Palliative Care, Policy and Rehabilitaiton, Londres, Royaume-Uni, 4Chelsea and Westminster Hospital NHS Foundation Trust, HIV Medicine, Londres, Royaume-Uni, 5Imperial College London, École de médecine, Londres, Royaume-Uni, 6Chelsea and Westminster Hospital NHS Foundation Trust, National Centre for HIV Oncology, Londres, Royaume-Uni

Contexte: Une intervention de réadaptation de groupe dirigée par la physiothérapie pour les adultes vivant avec le VIH ; La classe de réadaptation Kobler combine des exercices et une éducation deux fois par semaine pour améliorer les performances locomotrices, la fonction physique et la qualité de vie de ceux qui effectuent des mesures post-intervention. Mesures existantes effectuées aux semaines 0 et 10, temps et charge d'espace actuels, avec un faible nombre de mesures effectuées après l'intervention. L'identification des mesures appropriées est nécessaire pour l'amélioration du service ; pour minimiser la charge et optimiser la collecte de données lors de l'autorisation de la fréquentation en fonction des épisodes de handicap. La mesure de la performance du lever de chaise est prise en charge en tant que mesure fonctionnelle chez les personnes vivant avec le VIH. Le test "Five times sit to stand" (FTSTS) est une mesure de la performance fonctionnelle de la force et de l'équilibre des membres inférieurs indiquant le risque de chute, mesure l'invalidité et est recommandé pour les soins standard du VIH.

Objectif : Nous avons testé le test FTSTS pour déterminer la faisabilité et l'efficacité de la mesure du changement de la performance fonctionnelle. Les objectifs secondaires visaient à identifier la fréquentation longitudinale avec un accès libre au-delà de 10 semaines.

Méthodologie: À partir d'octobre 2015, nous avons effectué un essai de 12 mois du FTSTS à chaque présence, lors de la prestation de routine de la classe de réadaptation Kobler. Nous avons déterminé la conformité des tests, les performances de base et les changements au fil du temps vers la semaine 10 (entre 18 et 24 sessions), pour « adhérent » ; assister à ≥8/20 sessions et "non-adhérent". Nous avons déterminé la proportion de fréquentation longitudinale au-delà de 10 semaines.

Résultats: 66 patients suivis pendant 12 mois ; homme (73 %, n = 48), âge moyen 55 ans (extrêmes 40-78), CD4 moyen 689, charge virale indétectable 92 % (n = 59/64). Le FTSTS a été complété pendant 99 % (875/888) des présences. Score de base médian FTSTS de 13.3 s (intervalle de 6.6 à 64), 47 % (n = 31) n'ayant pas besoin de soutien du membre supérieur pour terminer. Médiane 5 (gamme 1-20) ont assisté aux séances dans les 10 semaines, avec 28 patients présents vers la semaine 10. Adhérence atteinte par 33 % (n = 22), participation à 12 séances médianes (fourchette de 8 à 20), score FTSTS initial de 12.5 s (plage de 6.9 ​​à 34) avec variation médiane dans le temps de 7.0 s (plage de 5.0 à 14.2) (p = 0.0018 ) et amélioration médiane de 5.3 s (plage de 1.8 à 28.5). Les « non-adhérents » présents vers la semaine 10 (n = 10) ont assisté à 4 séances médianes (intervalle 2-7), ont obtenu un score FTSTS de base de 16.15 s (intervalle 9.4-28.3), une évolution médiane dans le temps de 10.35 s (intervalle 6.1-18.0) (p = 0.003) et amélioration médiane de 6.5 s (plage de 0.3 à 18.3). Aucune différence significative entre le FTSTS de base et l'amélioration médiane entre les « adhérents » et les « non-adhérents » fréquentant vers la semaine 10. Une amélioration significative a été observée chez ceux qui progressaient vers l'absence de soutien du membre supérieur pour terminer le FTSTS après l'intervention (p = 0.0016). Libre accès au-delà de 10 semaines utilisé par 39 % (17/44) « non-adhérents » et 77 % (17/22) « adhérents ». Les « adhérents » ont assisté à 19 séances médianes (intervalle 1-57) et les « non-adhérents » ont assisté à 2 séances (intervalle 1-30) au-delà de 10 semaines (p = 0.001).

Conclusion(s) : Le FTSTS a montré une excellente conformité indiquant un faible fardeau. Les scores FTSTS de base démontrent une performance inférieure à celle des personnes âgées vivant dans la communauté et de la maladie de Parkinson. Une adhésion sous-optimale a été observée, les « adhérents » et les « non-adhérents » réalisant des changements significatifs au fil du temps FTSTS lorsqu'ils fréquentaient la semaine 10. L'amélioration du score FTSTS « adhérent » et « non-adhérent » a dépassé la différence minimale cliniquement importante pour la MPOC, les troubles vestibulaires et les personnes âgées. Avec le libre accès, les « adhérents » ont assisté à beaucoup plus de sessions que les « non-adhérents » au-delà de la semaine 10.

Implications Le FTSTS est une mesure de performance fonctionnelle appropriée qui pourrait soutenir l'amélioration du service et l'analyse longitudinale future. Tous les patients ont obtenu des améliorations du temps de montée au fauteuil, ce qui indique l'intérêt d'assister à certaines séances et l'accès libre permettant une participation en fonction des épisodes de handicap.

Remerciements de financement : Aucun financement n'a été requis pour cette évaluation

Topic: Oncologie, VIH et soins palliatifs

Approbation éthique L'éthique n'était pas requise pour évaluer la prestation des soins de routine


Tous les auteurs, affiliations et résumés ont été publiés tels qu'ils ont été soumis.

Retour à la liste