SUIVI DE L'INDÉPENDANCE FONCTIONNELLE APRÈS TRAUMA EN MILIEU HUMANITAIRE : CONSTRUIRE VALIDITÉ ET FIABILITÉ DE LA MESURE D'INDÉPENDANCE D'ACTIVITÉ POUR TRAUMA (AIM-T)

B.Gohy1,2, R. Van den Bergh3, N. Brodin2
1Handicap International - Humanité et Inclusion, Bruxelles, Belgique, 2Institut Karolinska, Stockholm, Suède, 3Médecins Sans Frontières, Bruxelles, Belgique

Contexte: Les soins après un traumatisme se concentrent souvent sur la sauvegarde de la vie et des membres, tandis que la restauration de la fonction - bien qu'essentielle - reste souvent négligée. L'Activity Independence Measure for Trauma (AIM-T) est une mesure de résultat évaluée par le clinicien (avec un score allant de 0 à 60) pour surveiller l'indépendance dans 12 activités de la vie quotidienne chez les patients après un traumatisme. Il a été développé pour la première fois en Afghanistan, spécifiquement pour une utilisation dans les milieux pauvres en ressources, et a été récemment révisé après une évaluation de la structure des données et de la validité du contenu. Des informations sur sa validité de construit et sa fiabilité sont nécessaires pour permettre une utilisation plus large.

Objectif : Cette étude visait à évaluer la validité conceptuelle et la fiabilité inter-évaluateurs de l'AIM-T dans les contextes humanitaires.

Méthodologie: Il s'agit d'une étude transversale menée entre juillet et novembre 2019 dans quatre formations sanitaires gérées ou soutenues par Médecins Sans Frontières (MSF), à Bujumbura (Burundi), Bangui (République Centrafricaine), Maroua (Cameroun) et Bagdad (Irak) . Pour tester sa validité de construit, 195 patients ont été évalués en parallèle avec l'AIM-T, l'Indice de Barthel (IB) et un score de douleur (soit Visual Analogue Scale (VAS) ou Faces Rating Scale (FRS)). Les différences dans les scores moyens AIM-T des groupes de patients en fonction de la gravité et du nombre de blessures ont été testées à l'aide d'un test t indépendant. Une différence moyenne de 10 points entre les patients traumatisés aigus et post-aigus, et de 7 points entre les patients traumatisés simples et multiples a été supposée. Les corrélations de l'AIM-T avec les scores BI et Pain ont été analysées à l'aide du coefficient de corrélation de Pearson (PCC). Une corrélation forte et positive (PCC > 0.5) était attendue avec l'IB, tandis qu'une corrélation faible et négative avec les scores de douleur (PCC < 0.5). Pour étudier la fiabilité inter-évaluateurs, 84 patients ont été évalués indépendamment par un second évaluateur à l'aide de l'AIM-T. Les coefficients de corrélation intraclasse (ICC) ont été calculés pour chaque paire d'évaluateurs. Un ICC inférieur à 0.5, entre 0.5 et 0.75, entre 0.75 et 0.9 et supérieur à 0.9 indique respectivement une fiabilité faible, modérée, bonne et excellente.

Résultats: Une différence significative de 5.190 a été observée entre les scores AIM-T moyens des patients présentant un traumatisme aigu par rapport aux traumatismes post-aigus et une différence significative de 6.683 entre les patients présentant une lésion unique par rapport aux lésions multiples. Bien que significatives, ces différences étaient inférieures aux hypothèses initiales. L'AIM-T avait une corrélation inverse faible mais significative avec les deux scores de douleur (PCC = -0.264 pour VAS et PCC = -0.472 pour FRS) et était positivement et fortement corrélé avec l'indice de Barthel (PCC = 0.827), confirmant les hypothèses. Sur la base du modèle à effets mixtes bidirectionnels ICC avec un intervalle de confiance de 95 %, la fiabilité inter-évaluateurs dans les quatre établissements de santé était bonne à excellente (ICC entre 0.833 et 0.952).

Conclusion(s) : L'AIM-T est capable de faire la distinction entre différents types de patients traumatisés, est cohérent avec d'autres mesures validées, mesure le concept d'intérêt (c'est-à-dire l'indépendance de l'activité) et est fiable dans ces quatre contextes humanitaires.

Implications Cette étude appuie en outre les preuves de l'utilisation de l'AIM-T dans les contextes humanitaires. Nous recommandons son utilisation en pratique clinique, ainsi que pour le suivi des établissements de santé ou à des fins de recherche.

Financement, remerciements : Cette recherche a été menée grâce à une subvention R2HC-Elrha, soutenue par l'Institut Karolinska, MSF et HI.

Mots clés: Mesure de résultat, traumatisme, humanitaire

Topic: La gestion des catastrophes

Ce travail a-t-il nécessité une approbation éthique? Oui
Institution : Médecins Sans Frontière
Comité : ERB MSF et ERB nationaux en RCA, au Cameroun, en Irak et au Burundi
Numéro d'éthique : MSF - ID1893


Tous les auteurs, affiliations et résumés ont été publiés tels qu'ils ont été soumis.

Retour à la liste