PERCEPTIONS DES PHYSIOTHÉRAPEUTES SUR LA FAÇON DONT L'ADHÉSION À L'EXERCICE AFFECTE LEUR PRATIQUE : UNE ÉTUDE QUALITATIVE

Déposez le
Salle J1,2,3, Martin J.1, Archer K.4, Boulton M.5, Dawes H.2, Barker K.1,3
1Oxford University Hospitals NHS Foundation Trust, unité de recherche en physiothérapie, Oxford, Royaume-Uni, 2Oxford Brookes University, Centre for Movement, Occupational and Rehabilitation Sciences (MOReS), Oxford, Royaume-Uni, 3Université d'Oxford, Nuffield Department of Orthopaedics, Rheumatology and Musculoskeletal Sciences, Oxford, Royaume-Uni, 4Oxford Brookes University, Oxford Institute of Nursing, Midwifery and Allied Health Research (OxINMAHR), Oxford, Royaume-Uni, 5Université d'Oxford Brookes, Département des sciences infirmières, Oxford, Royaume-Uni

Contexte: L'exercice est une modalité de traitement fréquemment utilisée et efficace pour de nombreuses affections musculo-squelettiques. Un facteur qui peut affecter les résultats du traitement est l'observance de l'exercice. Les travaux qualitatifs antérieurs dans le domaine de l'observance de l'exercice se sont principalement concentrés sur les patients. Cependant, il serait également utile d'entendre la voix des physiothérapeutes afin de comprendre comment l'adhésion à l'exercice affecte la pratique de la physiothérapie et d'examiner comment les interventions futures pourraient s'intégrer à la pratique actuelle dans ce domaine.

Objectif : Explorer les perceptions des physiothérapeutes sur la façon dont l'adhésion à l'exercice affecte leur pratique.

Méthodologie: Une étude qualitative à méthodes mixtes utilisant des entretiens semi-structurés et un groupe de discussion a été entreprise. Ceux-ci ont été enregistrés en audio et retranscrits textuellement. Les transcriptions ont été analysées à l'aide d'une analyse thématique sur NVIVO.

Résultats: Dix physiothérapeutes ont subi des entrevues semi-structurées et huit autres ont participé à un groupe de discussion. Cinq thèmes ont été générés à partir des données 1) Le défi de l'observance de l'exercice ; où l'observance de l'exercice est présentée comme un aspect difficile de la pratique clinique. 2) Effets du défi ; où les participants ont parlé de l'effet de l'adhésion à l'exercice sur leur pratique quotidienne et leur identité professionnelle. 3) S'efforcer de voir l'individu ; les participants ont longuement parlé de l'importance de comprendre l'individu, de ce qui est important pour lui et de ses attentes. Une fois que cela est connu, les participants ont décrit leur capacité à adapter les traitements aux individus. 4) Réflexion sur la pratique ; des domaines de réflexion sur la pratique actuelle ont été définis, tels que le besoin de résilience, de savoir que vous pouvez faire de votre mieux mais que vous ne pouvez pas forcer quelqu'un à changer son comportement, en plus d'essayer de travailler en collaboration avec le patient et d'éviter le désir pour essayer de réparer. 5) Trousse à outils ; les participants ont discuté de l'utilisation de plusieurs outils pour tenter de faciliter une meilleure adhésion à l'exercice. Il s'agissait notamment d'essayer de faciliter l'auto-efficacité et la motivation, l'établissement d'objectifs, le raisonnement clinique et le dépassement des obstacles.

Conclusion(s) : L'observance de l'exercice peut être un aspect difficile de la pratique clinique. Reconnaître ce défi et rester résilient peut être important.

Implications Ces résultats décrivent comment un groupe de physiothérapeutes a tenté de relever le défi de l'observance de l'exercice dans leur pratique clinique. Leurs points de vue peuvent être utiles à d'autres physiothérapeutes qui doivent relever le même défi. Il reste nécessaire d'examiner comment les physiothérapeutes peuvent être aidés dans le domaine de l'observance de l'exercice. Les recherches futures voudront peut-être tenir compte des opinions exprimées dans cette étude et de la manière dont elles pourraient contribuer à éclairer les interventions futures.

Mots clés: Adhésion à l'exercice, Changement de comportement, Qualitatif

Remerciements de financement : Ce travail a été financé par MOReS, Oxford Brookes University et The Physiotherapy Research Unit, Nuffield Orthopaedic Centre, OUH NHS FT

Topic: Musculo-squelettique ; Promotion de la santé et bien-être/vieillir en bonne santé ; Pratique professionnelle : autre

Approbation éthique requise : Oui
Établissement : Université d'Oxford Brookes
Comité d'éthique : Comité d'éthique de la recherche de la Faculté des sciences de la santé et de la vie
Numéro d'éthique : 2017/07


Tous les auteurs, affiliations et résumés ont été publiés tels qu'ils ont été soumis.

Retour à la liste