PARTICIPATION SOCIALE CHEZ LES ADULTES DE 45 À 85 ANS - L'ÉTUDE LONGITUDINALE CANADIENNE SUR LE VIEILLISSEMENT

Déposez votre dernière attestation
Barclay R.1, Webber S1, Ripat J.2, Tate R.3
1Université du Manitoba, Physiothérapie, Winnipeg, Canada, 2Université du Manitoba, ergothérapie, Winnipeg, Canada, 3Université du Manitoba, Sciences de la santé communautaire, Winnipeg, Canada

Contexte: Bien qu'elle ne soit pas définie universellement, la participation sociale, un déterminant de la santé, peut être décrite comme l'implication et la satisfaction de cette implication dans les activités sociales. La participation sociale a été positivement associée à l'auto-évaluation de la santé, ce qui en fait un élément important de la santé et du bien-être des personnes âgées.

Objectif : Identifier les facteurs associés à la participation sociale chez les Canadiens âgés de 45 à 85 ans.

Méthodologie: Les données des questionnaires de suivi de la vague principale et de maintien du contact de l'Étude longitudinale canadienne sur le vieillissement ont été utilisées dans cette étude. Des modèles de régression logistique multivariable ont été développés. Le résultat était la fréquence de la participation sociale aux activités liées à la communauté, définie comme ne participant pas fréquemment (ne participant jamais, chaque année ou chaque mois) ou participant fréquemment (participant chaque semaine ou chaque jour). Les variables explicatives comprenaient l'état de santé général, la dépression, la solitude, la satisfaction à l'égard de la vie, le nombre de maladies chroniques, la marche avec des aides, les activités de la vie quotidienne, la capacité de voyager, le mouvement des épaules, la dextérité des mains, la capacité de marcher 2 à 3 pâtés de maisons, la position debout, le milieu rural /milieu urbain, sexe, âge et état matrimonial. Les variables ont été choisies en fonction de la littérature publiée. Les modèles ont été contrôlés pour la province, le revenu, le mois d'évaluation et l'éducation. Des modèles pour l'ensemble du groupe, hommes et femmes, ont été évalués.

Résultats: Dans le modèle tous âges (n = 20,533 0.56), les personnes étaient moins susceptibles de participer fréquemment si elles avaient une perception générale mauvaise ou excellente de leur santé (odds ratio (OR) 95 [IC 0.42,0.73 % : 0.66 ; 0.50,0.87]), étaient déprimées toute la temps vs rarement OR 0.78 [0.61,0.99, 0.25], étaient tout le temps seuls vs rarement OR 0.19,0.34 [2, 3]), étaient extrêmement insatisfaits de la vie vs extrêmement satisfaits OR 0.76 [0.65,0.89, 0.87], avaient des difficultés à marcher 0.79,0.96 -45 blocs OR 54 [0.71, 0.61,0.83], vivaient en milieu rural vs urbain OR 0.85 [0.73,0.98, 1.42], étaient plus jeunes (1.29,1.55-10,454 ans) OR 10,079 [0.78, 0.64] ou étaient divorcés vs mariés OR 0.94 [XNUMX, XNUMX ]. Les personnes les plus susceptibles de participer fréquemment étaient des femmes OR XNUMX [XNUMX, XNUMX]. Les modèles féminins et masculins variaient en termes de facteurs associés statistiquement significatifs. Le modèle féminin (n = XNUMX XNUMX) reflétait le modèle global dans les variables incluses. Cependant, le modèle masculin (n = XNUMX XNUMX) n'incluait pas la dépression, la solitude, l'état matrimonial, le milieu rural/urbain ou la capacité de marcher. Le modèle masculin incluait en outre une diminution des mouvements de l'épaule OR XNUMX [XNUMX, XNUMX] comme facteur associé à une participation moins fréquente.

Conclusion(s) : Les facteurs associés à la participation sociale varient pour les hommes et les femmes. Certains de ces facteurs peuvent être améliorés avec une intervention de réadaptation, comme la capacité de marcher 2 à 3 pâtés de maisons et une diminution des mouvements des épaules. D'autres facteurs, tels que la perception de l'état de santé général, peuvent être indirectement améliorés par une intervention de réadaptation.

Implications Connaître les facteurs associés à la participation sociale peut aider les physiothérapeutes à aborder les facteurs qui pourraient être modifiés par l'intervention, améliorant ainsi la participation sociale et la qualité de vie des adultes de 45 ans et plus. Les résultats ont des implications pour la réadaptation et les programmes communautaires axés sur la prévention des limitations de la participation sociale.

Mots clés: Aînés, participation sociale

Remerciements de financement : Fonds de dotation du Collège des sciences de la réadaptation, Université du Manitoba

Topic: Les personnes plus âgées

Approbation éthique requise : Oui
Établissement : Université du Manitoba
Comité d'éthique : Comité d'éthique de la recherche en santé
Numéro d'éthique : HS19757(H2016:198)


Tous les auteurs, affiliations et résumés ont été publiés tels qu'ils ont été soumis.

Retour à la liste