UNE VERSION TÉLÉPHONIQUE DE L'ÉCHELLE DES CONDITIONS SECONDAIRES DES BLESSURES DE LA MOELLE ÉPINIÈRE : UNE ÉTUDE DE FIABILITÉ ET DE VALIDITÉ

Déposez votre dernière attestation
Arora M.1, Harvey LA1, Lavrencic L.2, Bowden J.1, Nier L.2, Glinski J.1, Hayes A.3, Cameron I.1
1L'Université de Sydney, Sydney Medical School, Sydney, Australie, 2Hôpital Royal North Shore, unité vertébrale, Sydney, Australie, 3Université de Sydney, École de santé publique, Sydney, Australie

Contexte: Les personnes atteintes d’une lésion médullaire sont sensibles à de nombreuses complications, notamment des contractures, des problèmes respiratoires et de la spasticité. Dans les pays à revenu faible ou intermédiaire, il n’est pas toujours possible de dépister ces pathologies chez les patients. Il est donc important de trouver des moyens peu coûteux de dépister les problèmes de santé secondaires qui ne nécessitent pas d’évaluations en face-à-face coûteuses et régulières. Le questionnaire SCI-SCS (Spinal Cord Injury-Secondary Condition Scale) est un questionnaire en 16 éléments qui couvre les problèmes de santé courants liés aux lésions médullaires. La version originale du SCI-SCS a été conçue pour être auto-administrée au moyen d'un questionnaire crayon et papier remis aux personnes atteintes de LME. Cependant, ce mode de prestation pose des problèmes dans les pays à revenu faible ou intermédiaire. Premièrement, cela repose sur l’alphabétisation et, deuxièmement, le respect des questionnaires affichés est souvent médiocre. La solution peut être d'administrer le SCI-SCS par téléphone.

Objectif : Déterminer la fiabilité inter-évaluateurs et la validité de l'utilisation d'une version téléphonique du SCI-SCS.

Méthodologie: La fiabilité inter-évaluateurs a été testée en comparant la version téléphonique du SCI-SCS administrée à deux jours différents par deux évaluateurs téléphoniques différents. La validité a été testée en comparant la version téléphonique du SCI-SCS avec la version papier du SCI-SCS.

Résultats: L’âge médian (IQR) et le temps écoulé depuis la blessure étaient respectivement de 54 (48 à 63) ans et de 28 (14 à 35) ans. Le coefficient de corrélation intraclasse (IC à 95 %) reflétant l'accord entre la version téléphonique du SCI-SCS administrée à deux jours différents par deux évaluateurs différents était de 0.96 (0.93 à 0.98). Les valeurs correspondantes reflétant l'accord entre l'évaluation par téléphone et l'évaluation sur papier étaient de 0.90 (0.83 à 0.95).

Conclusion(s) : La version téléphonique du SCI-SCS est un questionnaire simple et rapide à administrer qui présente à la fois une fiabilité et une validité inter-évaluateurs par rapport à la version papier du SCI-SCS.

Implications Ces résultats ont d’importantes implications pratiques car l’échelle pourrait être administrée par téléphone dans les pays à revenu faible ou intermédiaire où il peut être prohibitif de fournir des services de suivi réguliers en face à face pour toutes les personnes atteintes de lésions médullaires. Un entretien téléphonique permet de surmonter les problèmes d'analphabétisme et peut être associé à un meilleur taux de réponse que les questionnaires envoyés par la poste.

Remerciements de financement : Il n'y avait pas de financement pour cette étude.

Topic: Neurologie: lésion de la moelle épinière

Approbation éthique L'essai a été approuvé par le HREC du Northern Sydney Health District à Sydney, en Australie.


Tous les auteurs, affiliations et résumés ont été publiés tels qu'ils ont été soumis.

Retour à la liste