ÉCHELLE DE CONFIANCE EN FAUTEUIL ROULANT POUR LES JEUNES NÉERLANDAIS UTILISANT UN FAUTEUIL ROULANT MANUEL

Déposez votre dernière attestation
Soleil M1,2, Bloemen M.1, Verschuren O.2, Rushton P.3, Visser-Meily JMA2, De Groot J.1
1HU University of Apllied Sciences Utrecht, Lifestyle and Health, Utrecht, Pays-Bas, 2Centre médical universitaire d'Utrecht, Centre du cerveau Rudolf Magnus et Centre d'excellence pour la médecine de réadaptation, Utrecht, Pays-Bas, 3Université de Montréal, École de Réadaptation, Montréal, Canada

Contexte: La confiance joue un rôle clé dans l'engagement d'un comportement d'activité physique chez les jeunes selon le modèle de « l'activité physique chez les personnes handicapées ». En ce qui concerne le comportement en matière d'activité physique, des études ont montré que les jeunes en fauteuil roulant sont moins actifs que leurs pairs valides.. Des études récentes ont décrit l'importance des compétences et de la confiance en matière de mobilité en fauteuil roulant (WM) pour faciliter la participation à l'activité physique chez les jeunes. Par conséquent, lorsque l'on vise à améliorer l'activité physique, non seulement l'évaluation des compétences en MW, mais aussi l'évaluation de la confiance dans la MW doivent être prises en compte. Il n'y a actuellement aucun questionnaire disponible pour évaluer la confiance dans la MW chez les jeunes. Il existe cependant l'échelle de confiance dans l'utilisation du fauteuil roulant (WheelCon-M) pour évaluer la confiance dans l'utilisation du fauteuil roulant chez les adultes. Les preuves ont montré que le WheelCon-M est un questionnaire valide et fiable pour mesurer la confiance dans l'utilisation du fauteuil roulant chez les adultes. Jusqu'à présent, aucune modification ou évaluation de validité n'a été apportée au WheelCon-M pour mesurer la confiance dans la MW chez les jeunes.

Objectif : Les objectifs de cette étude étaient (1) la validation interculturelle de WheelCon-M pour les jeunes néerlandais (WheelCon-MDY) et (2) l'évaluation de la cohérence interne et de la validité de construction du WheelCon-MDY.

Méthodologie: La première phase visait la validation interculturelle du WheelCon-M. Tout d'abord, un processus de traduction a été utilisé pour traduire le WheelCon-M original de l'anglais vers le néerlandais. Deuxièmement, l'adaptation des items a été évaluée dans le cadre de groupes de discussion avec des jeunes, des parents et des professionnels de la santé. Dans la deuxième phase, les participants ont complété le WheelCon-MDY, le Utrecht Pediatric Wheelchair Mobility Skills Test 2.0 et le Self-Perception Profile for Children. La cohérence interne du WheelCon-MDY a été évaluée à l'aide de l'alpha de Cronbach. La validité de construction a été évaluée en évaluant les relations hypothétiques du WheelCon-MDY avec l'UP-WMST 2.0 et le SPPC.

Résultats: La validation interculturelle dans la première phase a conduit à des adaptations générales des instructions, de la structure des phrases et des paramètres de résultats. Au niveau des items, 41 items ont été jugés non pertinents, 6 items n'ont pas nécessité d'adaptation, 19 items ont nécessité des modifications et 7 nouveaux items ont été jugés F comme pertinents pour évaluer la confiance dans la MW chez les jeunes hollandais. Dans la phase deux, 62 participants ont été inclus pour avoir complété les WheelCon-MDY, UP-WMST 2.0 et SPPC. Le WheelCon-MDY avait un excellent alpha de Cronbach de 0.924, une corrélation significative (r = 0.44) avec l'UP-WMST 2.0 et aucune corrélation significative avec le SPPC.

Conclusion(s) : Cette étude a abouti à l'adaptation du WheelCon-M au WheelCon-MDY pour les jeunes néerlandais utilisant un fauteuil roulant manuel. De plus, cette étude montre des preuves positives de la cohérence interne et de la validité de construction du WheelCon-MDY. Les études futures devraient conduire à affiner davantage le WheelCon-MDY, évaluer l'accord test-retest et l'erreur de mesure.

Implications La formation aux compétences de mobilité en fauteuil roulant pour améliorer la participation a le potentiel de devenir un aspect important du programme de réadaptation pour les jeunes utilisant un fauteuil roulant manuel. Lors de l'évaluation des effets d'une formation, non seulement les compétences en WM, mais aussi la confiance dans la WM doivent être prises en compte. A notre connaissance, il s'agit du premier questionnaire validé pour les jeunes pour évaluer la confiance dans la MW.

Mots clés: Mobilité en fauteuil roulant, Confiance, jeunesse

Remerciements de financement : Financé par une subvention inconditionnelle (PRO-4-03) du SIA-RAAK et de l'organisation néerlandaise à but non lucratif pour les enfants handicapés (NSGK)

Topic: Pédiatrie; mesure des résultats ; Handicap & réadaptation

Approbation éthique requise : Non
Institution : Centre médical universitaire d'Utrecht
Comité d'éthique: comité d'éthique de l'UMCU Utrecht
Raison non requise : Le comité a conclu que cette étude n'est pas une recherche scientifique médicale, car les mesures des résultats utilisées font partie des soins habituels.


Tous les auteurs, affiliations et résumés ont été publiés tels qu'ils ont été soumis.

Retour à la liste